La qualité d’un tireur d’élite ne dépend pas que de l’arme qu’il porte, du nombre d’heures passées au stand de tir ou de la quantité de cibles qu’il peut atteindre. En fin de compte, l’essentiel est de savoir réussir LE tir avant de se déplacer vers une nouvelle position, en toute discrétion.

Voici quelques conseils recueillis auprès d’un tireur d’élite aguerri qui vous permettront non seulement d’améliorer votre façon de réagir en position de tireur, mais aussi d’élargir votre approche des armes à feu, de la balistique et des procédures militaires qui peuvent s’avérer utiles en situation de survie.

  1. Si vous êtes seul, sans personne pour vous aider à identifier vos cibles et à surveiller la zone de combat, ne tirez jamais deux fois depuis la même position.Vous risqueriez de dévoiler  votre position à vos ennemis avec le bruit et la trajectoire de vos balles.
  2. Mouillez ou couvrez le sol devant l’endroit ou vous avez posé votre arme à feu pour tirer. Cela permettra d’éviter qu’un nuage de poussière ne soit soulevé par votre tir et que vous soyez facilement repéré par vos ennemis. Vous pouvez également recouvrir le sol de branches ou de feuilles mais c’est moins efficace. N’oubliez pas de nettoyer vos traces en quittant votre emplacement pour éviter d’être suivi.
  3. Gardez vos munitions à température ambiante. Cela garantira une vitesse maximale à vos projectiles. Évitez d’insérer une cartouche froide dans un canon chaud : cela risque d’altérer les composants de la cartouche qui réagira moins bien à la percussion. N’oubliez pas non plus que l’air froid est plus dense que l’air chaud et ralentira donc plus vos balles pour des tirs à longue distance.
    fr-f2-sniper-920-18
  4. Laissez votre position de tir comme vous l’avez trouvée en arrivant. Cela empêchera vos ennemis de connaître votre parcours. Récupérez toutes vos douilles et tous vos déchets. Faites attention à ne pas trop détériorer la végétation alentour. Si vous êtes sur de la terre, n’hésitez pas à la balayer avec des branches pour effacer vos traces.
  5. Connaissez le terrain. Vous mettre en position puis vous mettre à couvert sans être détecté représentent 80% du boulot. Faites donc attention à tous les détails qui pourraient trahir votre position au moment du tir, comme des animaux près de vous qui pourraient bouger par exemple. Considérez toujours que l’ennemi remarquera le moindre détail.
  6. Vos yeux ne sont pas tout. Un tireur d’élite doit être en parfaite condition physique générale. Si vous n’êtes pas capables de vous déplacer très rapidement et agilement dans des endroits escarpés vous serez repéré ou vous n’arriverez simplement pas atteindre la position la plus avantageuse. Entraînez-vous régulièrement pour avoir un cardio qui tient la route.
  7. Apprenez à juger les distances, la direction et la vitesse du vent sans équipement sophistiqué. Ainsi, le jour ou votre matériel (lunette laser ou anémomètre) vous lâchent vous serez encore capable d’estimer les paramètres naturels correctement.
  8. La meilleure position de tir n’est pas forcément le meilleur point de vue sur la zone de combat. N’oubliez pas qu’en situation de survie le plus important et de pouvoir quitter rapidement la position de tir et sans être détecté.
  9. Apprenez à fabriquer vous même une combinaison de camouflage. Le camouflage est vital dans le travail d’un tireur. Être à la fois mobile et discret est un très grand avantage. Une tenue de camouflage correctement faite peut également brouiller les pistes olfactives pour les chiens.
    Hires_2010-10-20-081038c
  10. Si vous tirez depuis un bâtiment, tenez vous un peu en arrière de la fenêtre ou de la corniche d’où vous tirez. Cela permettra une fois de plus d’éviter que de la poussière ou des débris s’envolent au moment du tir. Cela empêchera également vos ennemis d’apercevoir le bout de votre canon ou des reflets sur votre arme.
  11. Si vous êtes découvert vous devez être préparé mentalement à maximiser vos chances de survie. Trouvez une pensée qui vous réjouit et vous aidera à tenir dans les situations les plus difficiles.
  12. S’arrêter, regarder, écouter, sentir (SLLS : Stop Look Listen Smell). Cette technique de l’armée vous permettra de vous reconcentrer correctement dans une situation de stress. Si vous sentez votre attention vous échapper arrêtez ce que vous êtes en train de faire, regardez autour de vous, écoutez et sentez votre environnement. Faites cela aussi longtemps que nécessaire et vous serez beaucoup plus efficace après.

J’espère que ces quelques astuces vous auront intéressé ! N’hésitez pas à réagir et à donner vos propres expériences dans les commentaires. Et surtout continuez à faire grandir notre communauté en partageant nos articles sur Facebook !

H.

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous aimez notre site ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles et news gratuitement !
Pseudo
Adresse email

1 COMMENTAIRE

  1. Je ne suis pas THP , mais je connais certaines techniques et ça sert bien !!! J’avais fais ma tenue  » maison  » et j’ai berné 2 types des eaux et forêts qui sont passés à 2 mtrs de moi…je tirais à l’arbalète , jour ou nuit (j’avais des jumelles IR …bref tous les bons conseils sont valables à prendre !!

LAISSER UN COMMENTAIRE