Dans nos régions tempérées, si les précipitations chutent bien en dessous des normales, vous pouvez être confrontés à des situations de sécheresse. La mort de la végétation qui en résulte provoque un manque de nourriture via la chaîne alimentaire qui est basée sur les végétaux. Si la sécheresse s’accentue et dure, des animaux morts ou mourants risquent de polluer les rares réserves d’eau restantes.

Risque d’incendie

Les cadavres d’animaux morts devraient être enterrés aussi profondément possible dans des fosses. Même s’il est souvent difficile de creuser dans un sol sec, enterrer ces cadavres est la meilleure manière de prévenir les risques d’infection. Les animaux morts pourraient également être brûlés mais comme la sécheresse rend la plupart des éléments naturels facilement inflammables, vous pourriez rapidement ne plus parvenir à maîtriser le feu (voir feu de forêt). Sans eau pour contenir les flammes, un incendie se propage très rapidement en milieu sec. Si vous n’avez pas d’autre choix que de faire un feu, creusez d’abord un trou assez large et assez profond, puis allumez un feu le plus petit possible pour ce que vous avez à faire et surtout surveillez-le en permanence.

Hygiène

Le manque d’eau pour la toilette et les sanitaires peut engendrer des risques pour votre santé. Le fait de transpirer maintiendra les pores de votre peau ouverts et libres de saletés mais même si vous pensez avoir besoin de toute l’eau disponible pour vous hydrater, essayer d’en garder un peu après avoir fait des choses sales et avant de préparer à manger. Pensez toujours à définir un emplacement pour faire vos besoins.

Stocker et conserver l’eau

Si un été trop chaud commence à faire craquer la terre, prenez immédiatement vos précautions en stockant un maximum d’eau et en l’utilisant uniquement pour le strict nécessaire. Maintenez votre réserve d’eau couverte et à l’ombre si possible pour limiter l’évaporation.
Creusez une fosse pour y insérer une citerne à l’abri du soleil. Évitez les racines d’arbres, qui risquent d’endommager votre citerne à long terme. Si possible, protégez votre citerne à l’aide d’un revêtement en polyéthylène ou en ciment (mais ne remplissez votre citerne qu’après avoir attendu le séchage total du ciment). S’il y a de l’argile près de votre emplacement, recouvrez votre citerne avec en ne laissant qu’une petite ouverture pour pouvoir puiser l’eau. Ainsi, votre citerne sera mieux maintenu au frais mais il sera également plus facile de l’ouvrir et de la fermer.
En cas de sécheresse extrême, soyez particulièrement vigilants aux risques de contamination de votre réserve d’eau. Des microbes et bactéries provenant d’animaux morts peuvent se propager très facilement. Même si vous êtes assoiffés, prenez toujours le temps de faire bouillir l’eau avant de la boire.
Ne gaspillez jamais l’eau. Par exemple l’eau de cuisson peut ensuite servir à faire la vaisselle.
J’insiste : faites toujours bouillir l’eau avant de la boire. Si vous avez creusé un puits et qu’il se retrouve à sec, vous pouvez essayer de creuser plus profond pour retrouver de l’eau mais plus vous creuserez, plus vous viderez les réserves d’eau stockées dans la terre alentour.
Essayez de manger la nourriture la plus humide possible, des fruits par exemple, et qui requière peu de préparation et peu de vaisselle.
Les mouches peuvent rapidement devenir un sérieux problème : assurez-vous que tous vos stocks de nourritures soient correctement fermés. Protégez également vos stocks de la poussière, qui peut devenir un réel danger en cas de sécheresse si le vent se lève.
Quand la nature est perturbée par une sécheresse intense, les animaux ont tendance à se comporter anormalement. Tenaillés par la soif, des animaux normalement inoffensives peuvent devenir très agressives. Enfin, apprenez à trouver de l’eau dans la nature, même en cas de sécheresse il y a toujours des endroits où il y a de l’eau !

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez quelque chose à ajouter ou à corriger et à nous suivre sur Facebook pour être informés de nos nouveaux articles dès leur publication !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous aimez notre site ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles et news gratuitement !
Pseudo
Adresse email

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour à tous,
    Un élément qui consomme beaucoup d’eau: la chasse d’eau. Tirer la chasse d’eau pour un « petit pipi » en période de grande pénurie c’est du gaspi, alors regrouper les! de même, douchez vous dans un grand seau ou une baignoire pour bébé, vous utiliserez cette eau pour les chasses d’eau. Libérez l’eau d’un coup et pas par filet pour évacuer un maximum d’éléments avec un minimum d’eau.

LAISSER UN COMMENTAIRE