Avoir quelques mètres de corde est toujours pratique dans une situation de survie. Le bracelet de survie est pour moi le moyen le plus pratique d’en avoir toujours sur soi.

Le bracelet de survie est constitué d’une ou plusieurs cordes en Paracord (utilisées à la base pour les parachutes militaires, autant vous dire que c’est du solide !) tressées de manière facile à dérouler. Un bracelet donne en général une longueur de corde de 3 à 4 mètres suivant les modèles. Encore une fois, les bracelets de survie ont d’abord été utilisés dans l’armée. C’est donc un outil fiable et vraiment utile, même si certains le portent juste de manière décorative…

Bracelet de survie

Pour faire simple voici la liste des nombreux avantages et quelques inconvénients du bracelet de survie :

Avantages :

  • Vous aurez toujours 3 m de corde à portée de main
  • La corde sous forme de bracelet évite qu’elle puisse s’emmêler et faire des nœuds impossibles à défaire au moment où vous en aurez besoin
  • Le bracelet est léger (moins de 30g en général) et ne peut pas vous gêner
  • Il est increvable
  • La Paracord peut supporter une charge de 250 kg, elle pourra donc toujours vous supporter même si vous êtes lourd et que vous portez beaucoup d’équipement
  • Le bracelet de survie peut servir (entres autres) à :
    • Fabriquer un abri de survie (voir notre article à ce sujet)
    • Fabriquer un radeau
    • Maintenir du matériel
    • Réparer des vêtements
    • Remplacer une corde de secours d’escalade
    • Fabriquer une lance avec un couteau
    • Fabriquer une attelle d’urgence
    • Fabriquer un piège
    • Recoudre une blessure (en dernier recours… ça risque de piquer un peu !)

Inconvénients :

  • Assez chiant à tresser si vous l’avez défait, même si vous avez l’habitude ça prend un peu de temps
  • La longueur est assez restrictive, vous ne pourrez pas faire tout ce que vous voulez avec seulement 3-4 m de corde (mais vous pouvez en avoir 2 ou 3 sans soucis, ca ce n’est vraiment pas lourd !)

J’ai fait le tour pour vous des meilleurs bracelets de survie sur internet et celui qui est le mieux apprécié et noté par les internautes est le Bracelet de survie Gerber Bear Grylls. J’en ai moi-même 2 chez moi, même si ce n’est pas celui que j’ai dans mon sac d’évacuation (de qualité équivalente).

En plus des avantages précédents, il possède en plus un petit sifflet qui ne prend pas de place et peut s’avérer très utile pour signaler votre position. Il est livré avec le guide de survie de poche de Bear Grylls (le mec de Man vs. Wild) qui est assez bien foutu : je ne peux que vous conseiller de le lire vous apprendrez plein de trucs !

Par contre, je trouve vraiment débile d’avoir un bracelet de survie sans savoir le retresser ! Voici donc une vidéo (en français) qui explique clairement comment retresser un bracelet de survie avec le même tressage que pour le Bear Grylls :

Il existe d’autres techniques de tressage mais celle-ci me semble être la plus rapide et efficace (au niveau de la longueur de corde totale par rapport à la taille du bracelet) et c’est la seule que je sache faire, et donc dont je puisse parler ! 😉

N’hésitez pas à me donner votre avis en laissant un commentaire !

Paul.

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous aimez notre site ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles et news gratuitement !
Pseudo
Adresse email

7 COMMENTAIRES

  1. Super article et super site ! Cependant, je doute un peu concernant le remplacement d’une corde d’escalade, et surtout sur le fait de recoudre une blessure…

  2. Bonjour puis je faire ma douche avec mon bracelet de survie car j en ai assez de le defaire a chaque fois que je prends ma douche
    Merci de me rendre reponse
    Jordan (scout)

  3. Bonjour,
    Je découvre votre site.
    Je le trouve assez facile à lire et à parcourir et les articles sont de bonne qualité.

    Pour le bracelet en paracorde, je conseillerais plutôt un tressage type « quick deploy ».
    En effet ce dernier permet une mise en oeuvre bien plus rapide qu’un tressage cobra.
    Pas besoin de dénouer un par un les noeuds comme sur le tressage présenté.

    Par contre il est plus long à tresser et un peu moins esthétique.
    Tout dépend donc des situations d’utilisation envisagées.

    Bonne continuation !

  4. Super intéressent ! Je m’en suis fait un direct. Bon avec un lacet de chaussure mais enfin, je connait la technique 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here